L’association « la Flèche » vous donne rendez-vous le samedi 14 avril à la salle polyvalente de Templeuve.

Kaminhar quintet, la nouvelle formation de Ludovic de Preissac vous invite à un voyage swing : standards américains, chansons brésiliennes et françaises arrangées jazz. Au programme : Nat king cole, basie, gilberto gil, mais aussi Nougaro et Brassens

Concert à 20h30.
Apéritif et restauration maison animés par le trio de Raphaël Aubin dès 18h30.
 
Renseignements et réservations au 06 45 65 63 77 ou sur associationlafleche@gmail.com
Participation aux frais : 15 euros. Tarif réduit : 7 euros.
 
L’après-midi, de 14h30 à 17h30, « la Flèche » vous propose de découvrir le bao-pao, instrument qui permet d’accéder à la pratique musicale malgré une gestuelle déficiente. Entrée libre.
Merci de nous aider à faire connaitre cet événement en relayant ce message à vos contacts.

https://www.youtube.com/watch?v=6ca5ApPV1AM

 

A propos de Ludovic de Preissac
Pianiste de jazz, compositeur, enseignant 

Sa mère, harpiste classique, l’initie au solfège et lui fait apprendre le piano classique. Cependant, dès l’âge de 15 ans, son père clarinettiste de jazz l’imprègne du style traditionnel où il acquiert les fondements de cette musique. 

Après des études musicales au Lycée de Sèvres, où il obtient son BT "métiers de la musique", il débute sa carrière de pianiste de jazz dans les clubs parisiens et les pianos-bars. Des musiciens de jazz "classique" comme Maxime Saury et Stéphane Guérault le sollicitent régulièrement. Ces diverses activités ne l’empêchent pas de se perfectionner et d’aborder l’écriture. 

Son attirance pour un langage plus moderne se concrétise avec son Trio pour lequel il met à profit son goût pour la composition.
Cette vocation l’incite à prolonger en Quintet, avec lequel il se produit dans les festivals (Marciac, Ramatuelle…). Dès ses premiers disques, il reçoit des critiques favorables. 

Cette orientation l’amène à jouer avec J-L Longnon et des musiciens américains de passage (Bob Mintzer, Eddy Daniels, Turk Mauro, Valéry Ponomarev). Dans cette optique, il poursuit son travail musical en réalisant des arrangements pour petites et grandes formations (combos, big-band). Il adapte notamment le succès de West Side Story et compose une œuvre personnelle avec l'Enjeu des Paradoxes. 

Il fonde l'été dernier le Trio Kaminhar, sur les sentiers d'un jazz expressif aux frontières d'influences latines. 
Il joue avec ses différents ensembles dans les clubs de jazz réputés: Le Duc des Lombards, le Baiser Salé, le Sunset-Sunside, le Méridien Etoile…